ben-den-engelsen-htcQ7uAWzAo-unsplash.jp

2022

Version 2020 v3 blanc.png

Collectif

À l'initiative de FAGUO,

Make Friday Green Again est, depuis 2019, le collectif ponctuel référent des marques qui ne participent pas au "vendredi noir" fin Novembre.

Il encourage à rétablir des bases de consommation plus saines pour lutter contre le dérèglement climatique.

 

Consommons moins et mieux. 

Plus de 1 300 marques réunies pour proposer une alternative au Black Friday 

 
 

CAMPAGNE DE SENSIBILISATION 2022

Make Friday Green Again crée sa greenline 

pour aider à résister aux tentations du Black Friday !

On arrête bien de fumer avec une hotline téléphonique… alors apprenons à consommer moins et mieux grâce à une greenline

Pourquoi appeler le +33972121234 ?

  • Obtenir un coaching d’urgence si tu es sur le point de craquer sur un achat "inutile"

  • Avoir plus d'infos pour mieux comprendre les impacts du Black Friday

  • Récupérer quelques tips pour apprendre comment consommer moins et mieux

De manière ludique et vintage, cette campagne de sensibilisation donne les clés pour ré-apprendre à consommer, quand on en a vraiment besoin, et diffuser les bons réflexes pour consommer mieux. 

INSCRIPTION

Participer à
Make Friday Green Again 2022 

Votre marque ne fait pas le Black Friday et souhaite accompagner sa communauté vers des habitudes de consommation plus saines ? 

Rejoignez le collectif gratuitement, et recevez un pack de communication.

 

Suivre les actualités de Make Friday Green Again

Capture d’écran 2022-10-19 à 12.06.08.png

Depuis la création du collectif en 2019...

41% des Français déclarent envisager de profiter du Black Friday cette année.

 -16 pts vs 2019

56% des Français considèrent que les promotions affichées lors du Black Friday ne sont pas de véritables promotions.

+ 9 pts vs 2019

13% des Français se déclarent opposés au Black Friday 

+6 pts vs 2019

Source : Etude Lobsoco Novembre 2021 Les Français et le Black Friday.

 

À propos

Initié dans les années 1950 aux USA, le Black Friday a posé ses valises en France en 2013.  Fin novembre suite à Thanksgiving, les enseignes proposent des remises astronomiques pour écouler les invendus d'après fêtes. 

Il n’a pas de sens en France. 

Il survient un mois avant Noël, en pleine saison de vente. Ses fortes promotions ponctuelles poussent les consommateurs à la surconsommation en les tentant dans un temps très court. 

La consommation a un impact sur le climat. Consommons quand nous en avons vraiment besoin

Alors que les scientifiques alertent sur la nécessité de limiter le réchauffement à +1,5°C avant 2030, rétablir des bases de consommation plus saines apparaît comme une priorité.


Nous existons pour trouver une alternative au Black Friday.

Nous encourageons plutôt ce jour-là à faire le tri dans nos placards : réparer, donner, revendre ou recycler les objets superflus afin de prendre conscience de ce dont on a vraiment besoin au quotidien. 

Consommons quand nous avons un vrai besoin, sans excès.

MAKE FRIDAY GREEN AGAIN DEPUIS 2019

Depuis 2019, FAGUO rassemble plus de 1000 marques chaque année. Make Friday Green grandit et de plus en plus d'enseignes s'engagent en sensibilisant leurs communautés à choisir une alternative au Black Friday. À la place, elles mettent en avant des réflexes simples et vertueux.

ILS EN ONT PARLÉ

1181px-France_2_2018.svg.png
Le_Figaro_logo.svg.png
Le_Parisien_-_logo_2016.png
Nouveau_logo_C_à_Vous.png
1200px-M6_2009.svg.png
1200px-Les_echos_(logo).svg.png
Quotidien_Logo_Saison4.png
1280px-Le_Monde.svg.png
france-3.png
1200px-Europe_1_logo_(2010).svg.png
Logo_BFM_TV_(2019).png
Franceinfo.svg.png
BBC_logo.png
1200px-Logo_RMC_2002.svg.png

Perte de sens

et de repères.

En pleine saison de vente, un produit ne peut pas valoir 100€ hier, 30€ pendant le Black Friday, et à nouveau, 100€ le lendemain.

 

Gare aux pratiques trompeuses.

Chaque année, les très fortes réductions pratiquées lors du Black Friday révèlent des fausses promotions et prix gonflés pour l'occasion. 48% des consommateurs interrogés estiment que les promotions affichées ne sont pas toujours de vraies affaires*.

Surproduire sans se rémunérer.

 

Surproduire en incluant les ventes du Black Friday émet toujours plus de CO2 et augmente les invendus. Ses réductions ont un impact sur les fournisseurs qui doivent toujours revoir leur prix à la baisse en présurrisant le bout de la chaîne. 

Une tentation extrême à la surconsommation.

6 Français sur 10* considèrent la démarche comme une incitation à acheter des produits dont ils n’ont pas besoin.  Un achat inutile a un coût pour la planète.

*Sources : Étude de l'Observatoire Société et Consommation, 2019.

 

VOS QUESTIONS, ON Y RÉPOND

Quelles sont les conditions pour participer au collectif ?

Votre marque doit remplir deux conditions essentielles pour rejoindre le collectif Make Friday Green Again :

-  elle ne fera pas le Black Friday en novembre prochain

-  elle s'engage à communiquer auprès de sa communauté les bonnes pratiques de consommation

Reversez-vous un % de vos recettes à une association ? 

 

Le collectif Make Friday Green Again n’impose pas aux marques de faire, ce jour là, une opération ni dans un sens, ni dans un autre. Ce vendredi doit être positif pour la planète comme tous les autres de l’année.

 

Le seul but du collectif est d’accompagner tout un chacun à des modes de consommation plus sains. Chaque marque est alors libre de faire son propre choix, que ce soit ce jour là ou tout le reste de l’année, de soutenir financièrement une cause ou non.

Les marques du collectif n’ont-elles jamais fait le Black Friday ? 

Le collectif Make Friday Green Again regroupe tous les profils de marques. Certaines marques ne l’ont jamais fait. Certaines sont des repentis et ont pris la décision de sortir de ce cercle vicieux.  Dans les deux cas, les marques s’engagent à ne pas faire le Black Friday en 2021 et par la suite. 

Comment le collectif se positionne t-il sur le sujet des soldes ? 

 

Le collectif Make Friday Green Again réunit des marques qui veulent assurer des prix stables pendant la saison de vente, et donc qui ne font pas d’opérations commerciales comme le Black Friday.

Les soldes marquent le passage d’une saison à une autre. Réglementées par l’État, elles servent historiquement à aider une transition dans les magasins chez les commerçants.
Le collectif Make Friday Again n’a pas vocation à s’engager sur ce sujet et chaque marque est libre de faire ou non des soldes aux vues de sa réalité.

Make Friday Green Again, contre les petits pouvoirs d’achat ? 

 

Le collectif Make Friday Green Again n’a pas pour objectif de blâmer les consommateurs. 

La vocation première de Make Friday Green Again est d’encourager une consommation plus raisonnée : faire le point sur ce que l’on a dans ses placards et faire des achats lorsqu’il s’agit de répondre à un véritable besoin. Nous croyons qu’il est possible de s’équiper raisonnablement sans excès.

Le collectif s’inscrit en alternative au Black Friday et les opérations commerciales en pleine saison de vente qui sont une tentation extrême à la consommation et qui entraîne le phénomène de surconsommation. Ces dérives sont négatives pour la planète (CO2) et ceux qui y habitent. Elles font perdre le sens que nous voulons donner à la consommation : acheter quand on a un réel besoin et pas seulement parce que le prix est bas.

ILS ONT DÉCIDÉ DE REJOINDRE LE COLLECTIF EN 2022 ET DE SENSIBILISER LEUR COMMUNAUTÉ AU "CONSOMMER MOINS ET MIEUX".